Inspiration et autorité de la Bible

sfqfqsLe thème de l’inspiration et de l’autorité de la Bible est l’un des plus importants pour le chrétien. On peut dire même qu’il est devenu aujourd’hui le grand champ de bataille théologique. Aces une grande compétence, René Pache aborde dans ce livre tous les sujets qui y sont liés. Nul doute que vous ressortirez de cette lecture fortifié et équipé pour dire que la Bible est bien la Parole de Dieu.

TITRE DES PARTIES

1. La Révélation

2. La Parole
– la Parole divine
– la Parole écrite
– la Parole incarnée et la Parole inspirée

3. L’inspiration
– Définition et généralités
– Diverses théories de l’inspiratioon
– L’inspiration plénière et verbale de l’Ecriture
– La Bible est-elle la Parole de Dieu ?
– L’inspiration du Nouveau Testament
– Les citations de l’Ancien Testament dans le Nouveau
– La progression dans la Révélation
– L’unité de la Bible
– Inérrance et inspiration
– Les difficultés de la Bible
– Le canon
– La Transmission du texte – Les Variantes
– L’illumination

4. Témoignages rendus à l’inspiration de l’Ecriture Sainte
– Jésus-Christ et l’Ecriture Sainte
– Les Apôtres et l’Ecriture sainte
– Le témoignage rendu par l’Eglise à l’inspiration de la Bible
– Jusqu’où peuvent mener l’opposition à l’inspiration plénière et la critique biblique ?

5. L’autorité de l’Ecriture
– Les caractères surnaturels de l’Ecriture
– L’autorité de l’Ecriture

EXTRAIT

En prétendant douter de la possibilité d’une révélation, l’agnostique met en question deux choses : la capacité de l’homme de connaître Dieu et la capacité de Dieu de se révéler.

Cette dernière proposition revient pratiquement à nier Dieu. Car l’idée d’une révélation divine est liée à l’existence même du Seigneur. En effet, s’il existe, il est normal qu’il se révèle, et même de façon surnaturelle et infaillible. Tout homme désire communiquer avec son enfant. Comment Dieu ne désirerait-il pas entrer en contact avec les êtres créés à son image, et capables de communier avec lui sur le plan moral, intellectuel et spirituel ? Et s’il parle, que leur transmettra-t-il, sinon le message de vérité et d’amour qui émane de sa nature même ? Le Dieu loinjtain des déistes, silencieux et indifférent à l’égard de ses créatures, n’est pas un dieu parfait : il lui manque la plus grande des perfections, l’amour, et il ne mérite nullement d’être appelé Dieu.

Vous pouvez vous procurer le livre de René Pache en cliquant ici.retour copie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s